Mis à jour le 5 juin 2017 | Publié initialement le 28 septembre 2014

Dans cet article, nous allons voir comment utiliser l’excellent service de sauvegarde dans le cloud CrashPlan, pour sauvegarder facilement ses données.

Un vaste panel d’offres de sauvegarde dans le cloud

Ils s’appellent Carbonite, Mozy, CrashPlan, SugarSync, et bien plus… Les services de sauvegarde dans le cloud ont fleuri ces dernières années sur le web… Pourquoi? Bonne question, probablement car il y a ici un marché grandissant, le cloud et l’amélioration des débits internet permettant de cibler désormais le vaste marché des particuliers et leurs données personnelles.

Pourtant on l’a vu au début de ce dossier, l’utilisation du cloud pour sauvegarder ses données n’est pas anodine, car si cette solution a l’avantage d’être simple, elle a le désavantage d’entraîner une perte de contrôle de ses données une fois sur le cloud. A cela s’ajoute également la problématique de prix récurrent, très importante sur ce type de service.

CrashPlan présente de sérieux atouts face à la concurrence

Parmi ces services, CrashPlan semble être une solution sérieuse et particulièrement recommandée par les utilisateurs sur Internet, en témoigne un récent sondage sur les services de sauvegarde en ligne de l’excellent site Lifehacker.

Je vois principalement 2 intérêts à l’utiliser plutôt qu’une autre solution, dès lors que l’on veut utiliser le cloud pour sauvegarder ses données :

CrashPlan est plus qu’une solution de sauvegarde Cloud : il permet également de sauvegarder sur disque externe, mais propose aussi une solution originale de sauvegarder ses données chez un ami ou proche (backup off-site), et ce de manière complètement gratuite

Pour utiliser le Cloud à titre personnel, il vous faudra souscrire au plan « Plus », au prix de 5$/mois, pour un stockage illimité… difficile de faire mieux aujourd’hui

A noter que le service permet également de sauvegarder son téléphone.

L'interface de CrashPlan pour sauvegarder ses données sur le cloud, sur un disque externe, ou chez un ami

L’interface de CrashPlan

Pas que du cloud : sauvegardez aussi chez un ami gratuitement !

J’avais testé CrashPlan pour sa fonctionnalité de sauvegarde off-site chez un ami ou un proche. Le principe est simple et plutôt original :

  • vous faites une 1ère sauvegarde de vos fichiers avec le logiciel fourni, sur un disque externe
  • vous apportez ce disque dur externe à un proche ou un ami (les données sont chiffrées sur le disque, si bien que ce dernier ne pourra pas les lire)
  • votre ami doit être également inscrit sur CrashPlan (gratuit)
  • à partir de ce moment, toutes vos nouvelles données seront envoyées à votre ami pour y être sauvegardées sur votre disque externe (qui est donc chez lui) : le transfert des données repose apparemment sur du peer-to-peer entre les deux ordinateurs, les données étant chiffrées avant envoi
  • évidemment, votre ami peut faire de même pour sauvegarder ses données chez vous

Les limites de CrashPlan

J’ai testé ce service pendant quelques temps. Comme je vous l’avais dit précédemment, je préfère pour le moment utiliser une stratégie de sauvegarde basée sur disque dur plutôt que le Cloud.

Très simple d’utilisation, le service propose du coup  beaucoup moins de fonctionnalités sur la définition de la stratégie de sauvegarde (quelle donnée est sauvegardée où, quand, etc.). Par ailleurs, n’oubliez pas que CrashPlan ne fait pas de sauvegarde du système d’exploitation (image disque / ghost); vous pourrez en parallèle utiliser Macrium Reflect Free par exemple, et envoyer alors l’image disque dans le cloud (ou chez votre ami).

Une question, une réaction ? Laissez un commentaire

Lorsque vous postez un commentaire, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

Ce blog présente certains liens externes sous forme d'affiliation avec le Programme Partenaires d'Amazon EU. N'hésitez pas à passer par ces liens pour vos achats si vous aimez ce blog, ils me permettront de toucher une petite commission. En savoir plus.