Sauvegarder son PC : cloud ou disque dur externe ?

Avec notre mode de vie toujours plus numérique, sauvegarder son PC est devenu primordial pour éviter un jour de perdre tous ses documents et son système d’exploitation Windows… Photos, vidéos, documents importants, notre ordi stocke toujours plus de données et pourtant peu de personnes pensent à mettre en place une sauvegarde de son PC.

Pourquoi sauvegarder son PC

A la lecture de ces premières lignes, posez-vous la question suivante: que se passe t’il si demain votre disque dur tombe en panne, Windows ne veut plus démarrer, ou plus grave, vous êtes victime d’un cambriolage ou d’une catastrophe (inondation, incendie, …)

Evidemment personne ne souhaite devoir faire face à un tel évènement et encore moins à de telles catastrophes. Pour autant, les risques existent bel et bien, même si certains sont heureusement mois probables que d’autres.

Sauvegarder son PC permet de se prémunir de ces risques en mettant régulièrement à l’abri ses données pour pouvoir si besoin les restaurer.

Qu’est-ce qu’une bonne stratégie de sauvegarde ?

Disque dur rayé et hors service, il est important de sauvegarder son PC pour ne pas perdre des données
Un disque dur n’est pas infaillible et éternel, c’est l’une des raisons principales pour sauvegarder son PC régulièrement

A mon sens, une bonne stratégie de sauvegarde doit répondre aux critères suivants:

  • être automatisée (par expérience, si l’opération est effectuée manuellement, le jour où vous aurez besoin d’une sauvegarde, vous constaterez avec effroi que votre dernière sauvegarde date de plusieurs mois…)
  • sauvegarder à la fois vos fichiers et le système d’exploitation: vos fichiers car vous ne voulez pas perdre vos souvenirs de vacances, photos, vidéos, voire documents professionnels ou administratifs, et le système d’exploitation car rien n’est plus fastidieux que de réinstaller Windows et l’ensemble des logiciels utilisés
  • disposer d’un emplacement dit « off-site » , c’est à dire à un endroit géographiquement différent que l’emplacement du PC sauvegardé
  • être cryptée (chiffrée) dans le cas où la sauvegarde tomberait dans de mauvaises mains

Une stratégie de sauvegarde doit être décidée en mesurant l’importance des données à sauvegarder vs les principaux risques et leurs probabilités d’occurrence (évidemment, en tant que particulier, vous n’allez pas mettre en place une stratégie de sauvegarde identique à celle d’une banque!)

Comment sauvegarder son PC : cloud vs disque externe

Avec l’avènement du haut débit et du cloud, 2 principales stratégies sont envisageables pour un usage courant, dont voici les principaux avantages et inconvénients respectifs.

Disques externes :

C’est la bonne vieille méthode qui a fait ses preuves depuis des années, basée sur l’emploi de 2 disques externes par alternance, l’un étant toujours situé ailleurs que sur le site du PC sauvegardé :

  • permet de sauvegarder un volume de données important
  • pas de coût récurrent (pas d’abonnement nécessaire)
  • automatisation partielle: à une périodicité donnée, par exemple toutes les semaines, vous devez intervertir manuellement les disques et les déplacer, l’un étant toujours situé « off-site » géographiquement
  • et par conséquent, cette sauvegarde off-site reste relativement proche géographiquement (quelques km, ce qui suffit pour la majorité des risques sauf les catastrophes naturelles de grande ampleur, comme les séismes, etc.)

Cloud :

C’est la nouvelle méthode, avec des services payants qui se multiplient sur le web. Pour autant, cette méthode n’est pas exempte d’inconvénients:

  • facile d’utilisation
  • généralement sauvegarde répliquée sur plusieurs serveurs aux 4 coins du monde
  • abonnement nécessaire donc coût récurrent
  • perte de la maîtrise des données une fois sur le cloud (le fameux « où sont mes données sur le cloud? » ), d’où l’importance des les chiffrer
  • problématique de bande passante: il faut envoyer la sauvegarde sur le web, et même si vous avez une excellente connexion, le service pourra brider le débit d’envoi pour mieux gérer ses serveurs…
  • parfois, coût non négligeable pour récupérer les données sauvegardées

 

Dans les 2 prochains articles de ce dossier, nous verrons en détails ces 2 méthodes… N’oubliez pas de vous abonner pour ne pas les rater!

Les plus lus

A la une

Kevin
Kevin
Fondateur et rédacteur de ce blog. Je suis un enthousiaste des nouvelles technologies et partage ici des conseils sur la high-tech au travers de guides d'achat, tests de produits et tutoriels.

Pour continuer la lecture

Une question ou un commentaire sur cet article ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici