Publié le 12 juin 2018

L’enceinte connectée Amazon Echo débarque en France ce 13 juin, un an environ après la sortie de Google Home. Ces assistants personnels intelligents, que ce soit l’assistant Google ou Alexa d’Amazon, valent-ils le coup? Quel modèle choisir entre Amazon Echo ou Google Home?

L’arrivée des enceintes connectées en France

Google Home n’est plus la seule enceinte connectée disponible sur le marché français, grâce à l’arrivée (enfin) de l’enceinte Amazon Echo et son assistant personnel intelligent Alexa.

Ces produits auront tardé à arriver sur le marché français. Existants depuis plusieurs années outre-Atlantique, ce n’est que l’année dernière que Google lançait son assistant personnel intelligent en France, avec l’enceinte Google Home.

Google grillait ainsi la politesse à son rival Amazon, alors même qu’Amazon était pionnier outre Atlantique avec son célèbre assistant Alexa et les enceintes Echo.

Un délai qui peut paraître surprenant. Mais s’attaquer à une nouvelle langue nécessite de faire apprendre cette langue à l’assistant intelligent. Un travail qui n’est pas si anodin que ça. Si l’on veut vraiment rendre cet assistant personnel « intelligent », alors il doit apprendre les subtilités de la langue, tels que des accents qui peuvent différer, etc.

Google Home

En 2017, Google Home était la 1ère enceinte connectée à sortir en France.

L’arrivée d’Amazon Echo en France est donc une excellente nouvelle car cela amène un peu de concurrence et plus de choix pour choisir votre assistant personnel intelligent. Choix important puisque cet assistant prendra place chez vous, probablement dans votre salon pour être là en permanence.

 

Amazon Echo et Google Home : modèles disponibles et prix

Du côté de Google, on propose 2 modèles d’enceintes connectées :

  • Google Home, l’enceinte « standard », proposée aux alentours de 150€
  • Google Home Mini, une mini enceinte, aux alentours de 50 €

Du côté d’Amazon, les modèles suivants sont proposés à sa sortie en France :

  • Echo, l’enceinte « standard », proposée aux alentours de 50€ pour sa sortie (contre 100 € au prix normal). En fait il s’agit de l’Echo 2 (2nde génération), mais comme la France n’a pas connu la 1ère génération, le terme Echo tout seul va bien.
  • Echo Dot, une mini enceintre , proposée aux alentours de 30€ pour sa sortie (contre 60€ au prix normal)
  • Echo Spot, une enceinte munie d’un écran, proposée aux alentours de 65€ pour sa sortie (contre 130€ au prix normal)

Les prix des différents modèles Amazon Echo pour sa sortie en France

Une chose est sûre, c’est qu’Amazon frappe fort avec ses prix de lancement en France. En effet, le modèle standard Echo de l’assistant Alexa, est proposé à sa sortie au prix du Google Home Mini!

Dans la suite de l’article, on comparera les 2 modèles phares de ces assistants personnels intelligents : le Google Home vs Amazon Echo.

 

Maison connectée : les compatibilités proposées par Google Home et Amazon Echo

Un assistant personnel intelligent a une fonction centrale dans la maison connectée. L’enceinte connectée permet ainsi de pour piloter à la voix les objets connectés.

On sait qu’un certain nombre d’objets connectés se sont répandus dans nos habitations, tels que :

  • Lumières et ampoules connectées : en la matière, le modèle phare reste Philips Hue. Les lampes Philips Hue sont contrôlables avec Amazon Alexa et Google Home, que ce soit pour allumer les lampes, modifier la température de couleur, ou lancer un scénario.
  • Thermostat connecté : du côté de chez Netatmo, la compatibilité avec Amazon Alexa et Google Home est présente. Vous pourrez ainsi modifier la température par la voix (thermostat et vanne de radiateur le cas échéant), et même demander la température extérieure si vous disposez de la station météo. De même avec le thermostat Nest a priori.
  • Prises connectées : les principaux modèles existants en France sont les Wemo et TP Link Kasa. Sur ces 2 modèles, les prises connectées sont pilotables par Amazon Alexa et Google Home
  • Caméras de vidéosurveillance : là encore, on va retrouver Netatmo et Nest notamment. Du côté de Netatmo, la compatibilité fonctionne avec Google Home, par exemple pour allumer le projecteur de la caméra ou l’afficher sur la télé reliée à un Chromecast. Pour Alexa, je n’ai pas trouvé explicitement la compatibilité mais nulle doute qu’elle arrivera prochainement ou déjà arrivée. De même chez Nest, certaines commandes vocales sont prévues pour Alexa et Google Home
  • Alarmes : certains alarmes sont également compatibles avec les assistants personnels intelligents. Par exemple iSmartAlarm ou MyFox sont compatibles avec Amazon Alexa, pour enclencher ou désactiver l’alarme.

Bien sûr, il sera difficile de lister de manière exhaustive l’ensemble des objets connectés. Vous trouverez la liste complète des compatibilités de l’assistant Google. De même avec la liste complète de compatibilité de l’assistant Alexa d’Amazon.

Ce que l’on peut dire, c’est que globalement les deux produits vous permettront d’avoir une compatibilité avec les principaux objets connectés de la maison connectée. En la matière, Amazon Echo avec Alexa semble avoir une petite longueur d’avance sur Google Home en termes de compatibilité des produits connectés. Cela est peut-être lié au fait que Alexa existe depuis plus longtemps, mais Google rattrape progressivement son retard.

A lire aussi : Avec Google Home, les enceintes connectées arrivent en France

 

Ecouter de la musique avec les enceintes connectées

En ce qui concerne les principaux services d’écoute de musique en streaming, Google Home et Amazon Alexa supportent tous deux :

  • Spotify
  • Deezer
  • TuneIn

Sur Echo, il est également possible d’écouter Amazon Music, une alternative sérieuse à Spotify, que vous pouvez essayer gratuitement le premier mois. Tandis que Google Home propose Google Play Musique.

Amazon Music, un service concurrent de Spotify proposé par Amazon

En plus de Deezer et Spotify, Amazon Echo est ciompatible avec le service Amazon Music. Google Home est quant à lui compatible avec GOogle Play Music.

Il reste également un dernier service de streaming musical que l’on n’a pas évoqué : Apple Music. Il semble que ni Alexa ni Google Home ne soit compatible avec Apple Music. Du côté de Google, le service Apple Music a fait son apparition apparemment dans l’application « Assistant Google » sur iPhone, mais pas à à ma connaissance sur l’enceinte connectée Google Home. Pas forcément étonnant quand on sait qu’Apple doit sortir depuis quelques temps son propre modèle d’enceinte intelligente HomePod mais qui prend du retard.

Côté qualité audio, l’Amazon Echo procure un son tout à fait acceptable pour une enceinte de ce prix. Alors certes, pour les amoureux de musique très exigeants sur la qualité audio, vous pouvez vous diriger vers la Sonos One, qui intègrera bientôt l’assistant intelligent Alexa d’Amazon en France. Mais pour son prix, vous pouvez vous acheter 2 Amazon Echo (voire 4 au prix de sa sortie en France) et les mettre dans plusieurs pièces.

 

Respect de la vie privée

Tout le monde n’a pas forcément envie de faire entrer dans son foyer une enceinte connectée, qui écoute en permanence pour savoir si l’on est en train de l’appeler ou pas.

Il y a peu, une enceinte Amazon Alexa a envoyé une conversation privée par erreur à un contact du propriétaire. Une succession de malentendus dans l’écoute de la conversation qui ont conduit l’enceinte à ce comportement. Si cela reste exceptionnel, ça montre quand même l’importance de s’attarder quelques instants sur cette question des données personnelles et de la vie privée.

Soyons clairs sur le fonctionnement de ces enceintes :

  • l’enceinte écoute en permanence pour vérifier si vous l’appelez avec la phrase magique (« Alexa » ou « OK Google »). Cela ne signifie pas que vos conversations sont enregistrées et stockées en permanence, mais que le micro doit rester en veille pour activer l’enceinte quand vous l’appelez
  • une fois l’enceinte activée après l’avoir appelée, votre requête audio est alors mémorisée et stockée

Je vois 2 points essentiels concernant la vie privée par rapport à ce fonctionnement :

  • la possibilité de couper le microphone, si  vous voulez être vraiment tranquilles de manière ponctuelle
  • la transparence et le contrôle sur les données recueillies : visualiser les requêtes demandées et stockées, etc.

Sur le 1er point, les 2 enceintes connectées disposent d’un bouton pour couper le microphone. Sur Amazon Echo, le bouton est situé au-dessus. Sur Google Home, le bouton est situé à l’arrière de l’enceinte. S’il est possible de demander par la voix de couper le microphone, le bouton est nécessaire pour pouvoir réactiver le micro par la suite. Notons que l’utilisation de cette fonction ne doit pas être généralisée, car sinon l’enceinte intelligente perd tout son intérêt!

Sur le 2nd point, Amazon et Google proposent tous deux une fonctionnalité pour naviguer dans les données stockées et effacer les requêtes audio que vous préférez supprimer.

  • Sur Amazon, il suffit d’aller sur l’application d’Alexa, puis dans Paramètres > Historique, pour effacer ce que vous souhaitez au cas par cas. Si vous souhaitez effacer l’intégralité des requêtes, cela devrait être possible directement depuis votre compte Amazon, en allant dans Périphérique > Echo > Gérer les requêtes audio.
  • Sur Google, vous pourrez également accéder aux données mémorisées et les supprimer, en se rendant sur myactivity.google.com. Ici, vous pourrez sélectionner une période de temps et les données de type voix & audio à effacer. Vous pourrez également faire de même avec les données de type Assistant.

 

Passer des appels avec Amazon Echo et Google Home

Avec l’Amazon Echo, vous pourrez effectuer un appel sur une autre enceinte Echo d’un de vos contacts.

Il est possible de passer des appels téléphoniques entre 2 enceintes Amazon Echo.

Avec la Google Home, la fonctionnalité d’appel n’est pas implémentée en France. Google prend en charge les appels en langue française, mais uniquement aux Etats-Unis et Canada pour l’heure.

Les fonctionnalités d’appel sont donc pour le moment limitées en France sur ces 2 modèles d’enceinte connectée. Amazon Echo dispose d’un léger avantage dans la mesure où cette fonction est possible entre 2 enceintes Echo.

 

Les interactions d’Amazon Echo et Google Home pour votre TV

Aucune de ces 2 enceintes connectées ne disposent d’une prise HDMI. Le Google Home et l’Amazon Echo ne peuvent donc pas directement être reliées avec un téléviseur.

Néanmoins des interactions sont possibles avec le téléviseur si vous disposez déjà des autres équipements de la marque :

  • Du côté de Google, il est possible de piloter à la voix, depuis Google Home, un Chromecast relié au téléviseur
  • Du côté d’Amazon, il est possible de piloter à la voix, depuis Amazon Echo, un Fire TV relié au téléviseur

Notons enfin qu’Amazon vient d’annoncer il y a quelques jours la sortie d’un nouveau produit, le Fire TV Cube. Ce boîtier se branche en HDMI sur la TV (comme un Fire TV ou Chromecast), mais intègre directement 8 micros et l’assistant Alexa. Si le Fire TV Cube devrait sortir courant juin aux Etats-Unis, aucune date de sortie en France n’a été donnée pour l’instant.

 

En conclusion : l’excellent rapport qualité/prix de l’Amazon Echo

Dans ce match des enceintes connectées et assistants personnels intelligents, l’Amazon Echo prend l’avantage sur le Google Home.

Voir les commentaires sur Amazon

La raison principale est son prix de sortie à une cinquantaine d’euros. L’Amazon Echo est ainsi nettement moins chère que le Google Home.

Or l’enceinte Echo n’a rien à envier au Google Home. Les 2 enceintes présentent un niveau de service semblable sur:

  • sur la compatibilité avec les objets connectés, les 2 enceintes se valent, avec éventuellement une petite longueur d’avance pour Amazon qui est présent sur le marché depuis plus longtemps aux Etats-Unis
  • en ce qui concerne la vie privée, Amazon Echo et Google Home permettent de désactiver ponctuellement le microphone. Le placement du bouton sur l’Amazon Echo (sur le dessus) peut sembler plus judicieux que sur le Google Home (à l’arrière). Il est également possible de naviguer dans ses historiques de recherches et requêtes vocales, et de les supprimer

Certains points pourront orienter votre choix vers l’Amazon Echo ou le Google Home. Il s’agit en effet de l’intégration avec l’écosystème de la marque, et donc les produits que vous utilisez déjà ou à l’avenir:

  • pour les services musicaux, on retrouve Spotify et Deezer sur les 2 enceintes. L’Echo est compatible de plus avec Amazon Music, et Google Home avec Google Play Music
  • côté TV, l’Echo vous permettra également de commander à la voix un Fire TV. Google Home permettra quant à lui de piloter un Chromecast sans surprise. 

 

Cet article a t'il répondu à vos attentes?
0/50 ratings

32 ans, blogueur depuis 2006, passionné par la high-tech et le numérique depuis le début du web. Je livre sur ce blog des conseils pour bien réussir vos achats high-tech, et des astuces pour mieux gérer votre vie numérique au quotidien.
A propos | Contact

Une question, une réaction ? Laissez un commentaire

Lorsque vous postez un commentaire, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

Ce blog présente certains liens externes sous forme d'affiliation avec le Programme Partenaires d'Amazon EU. N'hésitez pas à passer par ces liens pour vos achats si vous aimez ce blog :-) En savoir plus.