Un ventilateur bruyant et une 4K fastidieuse sont au programme de la Xbox One S

Sur le papier, la nouvelle Xbox One S de Microsoft avait tout pour plaire : des dimensions réduites, une alimentation intégrée, un signal de sortie en 4K et un lecteur Bluray 4K, le tout pour 300 à 400 € selon les versions. J’ai donc décidé de l’acheter lors de sa sortie fin septembre en version 1To, pour remplacer ma Xbox One originale. 5 jours après,  je retournais la Xbox One S auprès de la Fnac pour me faire rembourser. Explications

La Xbox One S dispose d’un ventilateur bas de gamme bien trop bruyant

Comme vous pourrez le constater dans la rapide vidéo que j’ai enregistrée, la Xbox One S fait un bruit d’enfer. C’est bien simple, on a l’impression d’avoir un avion à hélices dans le salon.

Après quelques recherches sur le web, je finis par comprendre que ce bruit ne semble pas normal, mais qu’apparemment bon nombre des premières consoles sorties comportent ce défaut.

Chez Microsoft, ce sont un peu des spécialistes pour choisir des ventilateurs bas de gamme sur leur console lors des 1ères productions. A la sortie de la Xbox One normale, j’avais eu un problème similaire : le ventilateur faisant un léger bruit, alors que les critiques disaient que la Xbox One était presque inaudible. J’avais fini par appeler le support qui m’avait fait un échange avancé, et la nouvelle Xbox One reçue ne faisait alors plus de bruit.

C’est donc la même histoire qui se répète avec la Xbox One S en bien pire, car cette fois le ventilateur qui fait un bruit de « clic » est bien plus gênant que sur sa grande soeur.

Le désastre de la 4K sur la nouvelle console de Microsoft

C’était là la grande force de la Xbox One S sur le papier : la 4K ou Ultra HD.

Certes on sait que le matériel embarqué dans la Xbox One et la PS4 ne permettront pas de faire tourner des jeux en natif 4K:

  • le jeu est généré en 720p natif dans la plupart des cas, puis upscalé en 1080p par la console
  • avec une tv 4K, la TV recevait donc un signal Full HD qu’elle devait encore upscalé en 4K

La Xbox One S ne révolutionne pas cela, tout simplement car c’est à peu près le même matériel qui est embarqué dans la console (i.e. même génération de console). Sauf qu’elle est capable elle-même de sortir directement un signal en 4K pour la TV, même si nativement les graphismes ne sont pas générés en 4K.

A lire aussi :  Découvrez Eve Valkyrie, le jeu de bataille spatiale digne de StarWars

De ce côté là aucun souci, en branchant la Xbox One S sur ma TV 4K, je vois apparaître un 3840×2160 en 60Hz sur ma source hdmi de la tv, et ça c’est plutôt cool.

Mais c’est en voulant tester un Bluray 4K que ça se gâte. Mise à jour de l’application lecteur Bluray depuis le store Xbox, et là c’est le drame : impossible de lancer la lecture du Bluray 4K.

L’écran reste figé sur l’écran de chargement.

Logo Bluray 4K

La Xbox One S intègre un lecteur Bluray 4K, c’était la grande force de la console. La réalité est différente : il m’a été impossible de lire un Bluray 4K, même en faisant toutes les mises à jour disponibles

Je teste avec un Bluray HD et aucun souci.

En consultant les commentaires sur l’application Bluray de Xbox, je constate que plusieurs personnes se plaignent du problème : impossible de lire un Bluray 4K alors qu’une majorité de gens ont acheté la console à sa sortie pour cela. Sur ce coup là Microsoft s’est vraiment moqué des gens, même si je ne doute pas que cela était dû à un problème logiciel et non matériel, et qu’il a été probablement corrigé depuis (enfin je l’espère)

C’en est trop pour moi, je remballe tout dans le carton pour retour à la Fnac contre remboursement. Le vendeur ne semble pas surpris et en testant la console pour vérifier son état, constate de lui-même le bruit impressionnant du ventilateur dans le brouhaha du magasin.

La Xbox One S, une console intermédiaire en attendant le projet Scorpio

Au final, cette Xbox One S donne une sévère impression de pas finie.

L’agréable surprise est la nouvelle manette, qui embarque le Bluetooth et qui peut donc se connecter sans fil pour jouer sur PC, si toutefois vous avez Windows 10 et un récepteur Bluetooth, et un peu de patience pour faire l’appairage.

Pour le reste, la Xbox One S e n’a aucun intérêt si vous disposez déjà de la Xbox One originale et une TV HD. Et si vous possédez une TV 4K, franchement la Xbox One S est une déception à sa sortie. Peut-être que Microsoft corrigera ces principaux défauts sur les lignes de production dans les mois à venir.

Cette console n’est qu’un intermédiaire pour faire patienter la sortie du Project Scorpio, la nouvelle console sur laquelle travaille Microsoft et qui devrait sortir fin 2017. Un concept un peu innovant dans le domaine des consoles puisque la Scorpio vise notamment à pouvoir faire évoluer le hardware sans forcément parler de nouvelle génération de console. Normalement ce hardware rafraîchi sera compatible avec des jeux 4K natifs et la VR.

La console Scorpio de Microsoft, qui succèdera à la Xbox One S fin 2017

Avec le projet Scorpio, Microsoft promet une console avec des jeux en vraie 4K d’ici noël 2017

Et vous, vous avez testé la Xbox One S? Faites nous part de vos impressions en commentaires!

A lire aussi :  Faut-il acheter une TV OLED ou une TV LED à un prix moins élevé ?
Un ventilateur bruyant et une 4K fastidieuse sont au programme de la Xbox One S Sur le papier, la nouvelle Xbox One S de Microsoft avait tout pour plaire : des dimensions réduites, une alimentation intégrée, un signal de sortie en 4K et un lecteur Bluray 4K, le tout pour 300 à 400 € selon les versions. J'ai donc décidé de l'acheter lors de sa sortie fin septembre en version 1To, pour remplacer ma Xbox One originale. 5 jours après,  je retournais la Xbox One S auprès de la Fnac pour me faire rembourser. Explications La Xbox One S dispose d'un ventilateur bas…
Sur le papier, la Xbox One S était intéressante, notamment en proposant un lecteur Bluray 4K pour un prix très compétitif. Mais malheureusement la console n'est pas aboutie lors de sa sortie: ventilateur bas de gamme bruyant sur de nombreux modèles, impossibilité de lire un Bluray 4K lors de sa sortie (probablement dû à un problème logiciel, mais même, c'est l'un des arguments de vente qui a poussé des clients à acheter cette console). C'est une déception au point de la rendre au magasin contre remboursement.

Test de la Xbox One S

Prix
Caractéristiques
Qualité

Quelle déception !

Sur le papier, la Xbox One S était intéressante, notamment en proposant un lecteur Bluray 4K pour un prix très compétitif. Mais malheureusement la console n'est pas aboutie lors de sa sortie: ventilateur bas de gamme bruyant sur de nombreux modèles, impossibilité de lire un Bluray 4K lors de sa sortie (probablement dû à un problème logiciel, mais même, c'est l'un des arguments de vente qui a poussé des clients à acheter cette console). C'est une déception au point de la rendre au magasin contre remboursement.

A propos de l'auteur

31 ans, passionné par la high-tech et le numérique depuis le début du web. Je livre sur ce blog des conseils pour bien réussir vos achats high-tech, et des astuces pour mieux gérer votre vie numérique au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.