Article mis à jour le 5 juin 2017 à 15:16

Designated Survivor, Kiefer Sutherland Président malgré lui

Cette semaine, Netflix vient de publier une nouvelle série ABC intitulée Designated Survivor, en français le « Survivant Désigné ».

Derrière cette dénomination inhabituelle se cache l’un des protocoles de la présidence américaine pour le moins méconnu (en tout cas en dehors des États Unis)

Hollywood aime mettre en scène le protocole américain lié à la continuité de gouvernance en cas de menace sur le Président. Dans le cas où il arriverait quelque chose au Président en activité, ce protocole prévoit une succession dans l’ordre suivant :

  • le président des États-Unis ;
  • le vice-président des États-Unis ;
  • le speaker de la Chambre des représentants ;
  • le président pro tempore du Sénat des États-Unis ;
  • tous les autres membres du Cabinet présidentiel.

Sauf que voilà, que se passe t’il dans le cas où il arriverait malheur à toutes les personnes de la cascade prévue normalement?

Thomas Kirkman (Kiefer Sutherland) va faire son 1er discours en tant que Président dans Designated Survivor

C’est justement ce que met en lumière la série Designated Survivor.

Chaque année, le Président des Etats-Unis désigne un “Survivant Désigné” parmi les membres de son cabinet présidentiel, comprenez une personne qui ne doit jamais être physiquement présente en même temps que les autres personnes prévues par la cascade de succession normale lors d’évènements.

Lorsque ces personnes sont réunies, le Survivant Désigné est ainsi placé en sécurité dans un lieu distinct par les “Secrets Services”.

Kiefer Sutherland, le Président en sweat-shirt et baskets

C’est un peu en ces mots que l’on pourrait résumer le 1er épisode de la série Designated Survivor.

Le personnage principal y est interprété par Kiefer Sutherland, connu notamment pour avoir interprété Jack Bauer dans les innombrables saisons de 24 heures chrono.

Ici, le pauvre Kiefer Sutherland joue un homme politique, Thomas Kirkman, secrétaire au Logement et au Développement urbain, proche du nouveau Président qui vient d’être élu. Sauf que très rapidement, celui ci l’écarte une fois au pouvoir.

Écarté à un tel point qu’il le désigne comme Survivant Désigné. Kiefer Sutherland et sa femme assistent donc à distance au discours d’investiture du Président, sous la protection des services secrets.

On sent que le gars est un peu démotivé par le fait d’avoir été écarté par le Président qui lui a proposé un poste au Canada, et est en mode casual day / friday wear, en baskets et sweat-shirt, lorsque soudain c’est le drame.

Le Designated Survivor Thomas Kirkman (Kiefer Sutherland) prête serment pour devenir Président des Etats-Unis

Et vous, comment comptez-vous être habillé lorsqu’une journée fera de vous un des hommes les plus puissants du monde?

10min plus tard, il se retrouve à prêter serment (toujours en baskets et sweat-shirt) et devient Président des États Unis dans un moment où le pays connaît une grave crise.

On y découvre un Kiefer Sutherland tout perdu et bien loin du Jack Bauer qui envoyait balader tout le monde. Cette fois-ci, c’est bien lui qui ne sait pas quoi répondre aux généraux et autres conseillers.

Pour combien de temps? La suite des épisodes le dira.

Si la série accumule les clichés propres à ce type de série, elle a au moins le mérite de présenter un aspect méconnu du monde politique des Etats-Unis à quelques jours de leur élection. Et le pilote de Designated Survivor se laisse au final assez bien regarder (17 millions de vues sur ce pilote de Designated Survivor)

32 ans, blogueur depuis 2006, passionné par la high-tech et le numérique depuis le début du web. Je livre sur ce blog des conseils pour bien réussir vos achats high-tech, et des astuces pour mieux gérer votre vie numérique au quotidien.
A propos | Contact

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Designated Survivor sur Netflix : la série sur celui qui devient Président sans le vouloir